Partant du jumelage déjà actif au niveau institutionnel, étendre le projet à plusieurs Etats, européens et pas seulement.

Il est évident que GemellArte est proposé comme une initiative culturelle à caractère fortement civique. En raison de cette double nature et conformément aux objectifs proposés, ce projet a vocation à être étendu à d’autres pays, européens et non, à partir de jumelages déjà “actifs”, même s’ils sont à peine soutenus par des initiatives concrètes et ciblées, qui vont au-delà des initiatives politiques ou institutionnelles habituelles.

Cependant, le binôme Italie-France – déjà opérationnel grâce aux échanges culturels et aux contaminations – représentera un solide point de départ de cette initiative, notamment grâce à la participation de l’Ambassade de France en Italie. En plus, le jumelage plus vaste et précieux déjà existant entre les deux capitales, Rome et Paris, nous offre d’immenses opportunités potentiellesdu point de vue des échanges artistiques et culturels, qui pourraient donc évoluer et se développer au-delàdes échanges et desemprunts qui ont deja lieux normalement dans les circuits des musées, selon une dimension plus “populaire”, représentant peut-être un outil utile pour la participation des banlieues, impliquant ainsi des galeries ou des structures éloignées des centres culturels habituels des capitales.

Un autre objectif du projet, à savoir la valorisation des banlieues urbaines, de plus en plus marginalisées dans le développement complexe des villes, s’ajoute à celui des provinces déjà mentionnées dans les points précédents.

 Il est également évident qu’un projet de ce type est particulièrement adapté à la création d’un voyage artistique et culturel susceptible de trouver (et d’offrir) un élan également en termes de développement touristique, en tenant compte de la tendance croissante des Italiens et des Européensau tourisme culturel.

Coinvolgere

gallerie o strutture distanti dai soliti centri culturali delle capitali.

Valorizzazione

delle periferie cittadine, sempre più emarginate nel complesso sviluppo delle città

Sviluppo turistico

tenendo conto della sempre maggiore propensione degli italiani e degli europei al turismo culturale.